Processus d'apprentissage

 

Les processus d’apprentissage commencent dès la formation des cellules du cerveau et de son système nerveux. Les informations perçues sont véhiculées par des neurotransmetteurs pendant la période prénatale.

Toutes les informations sont collectées et soigneusement rangées dans une banque de donnée interne que l’on appelle « mémoire ».

Chaque expérience  ( positive ou négative ) de la vie aura un effet sur les processus de traitement de l’information ( positif ou négatif ), tel que le raisonnement, la mémoire, la prise de décision, les fonctions exécutives et émotionnelles.

Toutes ces informations influenceront l’ensemble des actions ou des réactions d’un individu dans une situation donnée, autrement dit, son comportement.


Méthodes

 



Les Méthodes d’apprentissage peuvent être diverses et variées en fonction de l’éducateur, dresseur, coach, moniteur ou tout autre dénomination. L’apprentissage doit cependant avoir une valeur de partage, vous apprenez mutuellement les uns des autres, que ce soit dans votre cellule familiale, dans la société ou avec votre chien.  Vous évoluez ensemble pour atteindre un but précis, celui de subvenir à vos besoins respectifs par  une confiance mutuelle, un besoin affectif, une utilité, ou un travail spécifique.

 

 Nous ne pouvons nous résigner à une seule méthode de travail. Tout être vivant sur cette Terre reste unique, c'est pour cette simple raison que nous ne réagissons pas tous de la même façon à une situation identique… Il est, pour cela, important de s'avoir s'adapter à chaque individu, en comprendre son mécanisme, afin de mieux communiquer.

  

Les méthodes employées sont  basées essentiellement sur les principes de renforcement                 ( augmentation d’un comportement ) par le biais de renforçateurs positifs ou récompenses de la vie ( élément utilisé afin d’augmenter la fréquence, la durée ou l’intensité d’un comportement ).

  • Est considéré comme renforçateur positif, tout élément qui apparaît simultanément après la présence de celui-ci et a pour effet  d’augmenter la fréquence, l’intensité et la durée d’un comportement.

ex : Si le fait d’offrir une friandise à mon chien lorsqu’il s’assoit augmente la fréquence de cette position, alors nous pouvons estimer que la friandise est un renforçateur ( positif ) de ce comportement. 

 

" Pas de collier étrangleur, ni électrique "

 

« Il faut bien comprendre que nous ne récompensons pas un chien, mais nous renforçons un comportement »

 

 

 

Nous pouvons également utiliser les principes d’inhibition ( diminution d’un comportement ) par le biais d’inhibiteurs négatifs ( élément utilisé afin de diminuer la fréquence, la durée ou l’intensité d’un comportement ).

  • Est considéré comme inhibiteur négatif, tout élément qui disparaît simultanément après la présence de celui-ci et a pour effet de diminuer la fréquence, l’intensité, et la durée d’un comportement.

ex : Si je donne le signal à mon chien de s’asseoir et qu’il se relève avant le signal libératoire,  je ne lui remets pas d'accéder à sa récompense ( friandise, jeux, élément environemental ). Si cette action a pour effet la diminution de la fréquence de ce comportement, c’est à dire le retour à la position du signal, alors nous pouvons estimer que cette action est considérée comme un inhibiteur négatif de ce comportement. 

 

Ses méthodes ont été élaborées grâce a l’étroite collaboration de différents corps de métiers :

  • Scientifiques,

  • chercheurs,

  • vétérinaires,

  • éthologues,

  • sociologues,

  • psychologues,

  • cynotechniciens,

  • spécialistes du comportement et de l'éducation canine.

 

 

Le but étant de rechercher un résultat durable en privilégiant les bonnes relations et respecter au mieux les lois de l’apprentissage ainsi que l’intégrité de l’animal.

 

Les animaux ont encore beaucoup à nous apprendre sur leur éthogramme, leur mode de communication, leurs émotions, leurs relations intra/ inter-spécifique, leur mode de pensée, leurs perceptions sensorielles et psychiques … Tout un monde complexe que nous nous efforçons à essayer de comprendre afin de continuer à progresser dans l’évolution des techniques d’apprentissage et des moyens de communications avec nos animaux.

 

 

Vous êtes nombreux, chaque année, à vous engager dans l'aventure canine, tous avec une raison qui vous est propre.

Nombreux sont parmi ces propriétaires à désirer un chien bien éduqué, rapidement, et sans contrainte.

N'oublions pas que le chien reste avant tout un animal grégaire ayant ses propres codes de communication avec une perception de la vie propre à son espèce lié à la survie.
Il est, dans ce cas, dans l'impossibilité de se mettre à notre place, d'anticiper nos désirs, les dangers de notre société, ou tout simplement d'éradiquer tout comportement qui nous paraîtrais nuisible si nous n'avons pas pris le " temps " de les diriger.

 

 

 

 " Il faut savoir avancer lentement pour avoir un résultat plus rapide "

 

                                                   [ Dr Roger Abrantes ]

 



Tout, tout de suite, c'est aller droit à l’échec !!

 

Il faut être conscient qu'une démarche éducative et/ou thérapeutique doit s'organiser sur le long terme, les animaux aussi subissent des phases de développement, plus ou moins longues selon l'espèce. Nous appelons cela : l'ontogénese 

Nous vivons dans une société où tout va très vite, de plus en plus vite, seulement les animaux ont un rythme de vie basé sur leur propre spécificité en fonction de leur rôle dans la nature. Ils ne sont pas conscient de notre mode de fonctionnement malgré une qualité irréprochable d'adaptation.

Vivre en harmonie avec son chien, c'est savoir partager, observer, comprendre, avoir de l'empathie, et prendre le temps de lui apprendre les quelques règles de vie essentielles dans notre société humaine en respectant les lois de l'apprentissage, le développement cérébral de l'animal en fonction de son âge et sa construction mentale. C'est aussi respecter son tempérament, ses désirs mais aussi ses craintes. 

 

 

 


"Savoir s'adapter à son chien n'est pas un signe de faiblesse" 

 

 

 

 

 

Certaines méthodes sont basées sur le simple mécanisme du conditionnement en faisant abstraction de la sensibilité émotionelle de nos amis à quatre pattres. Hors, le relationnel joue un rôle dans l'apprentissage que beaucoup sous estiment mais qui a une grande importance.

 

 

 

" Feriez-vous confiance à celui qui dicte, ou à celui qui vous explique ? "

 

 

 

Nous appelons cela : le Leadership !


Rendez-vous

Pour prendre rendez-vous ou recevoir plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter :

 

06.28.84.68.23

 

ou par un email :

 

jeremysouchal@dressage-chiens-var.com

Coup de cœur de la semaine

Si vous souhaitez partager une anecdote concernant votre animal de compagnie, envoyez-moi une photo et votre histoire apparaîtra peut-être dans la section Coup de cœur de la semaine.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
©Jérémy Souchal Spécialiste en Comportement & Education canine